Rechercher
  • Curieux Hasard

De retour de Lille... Une "Curieuse JournĂ©e" c'est quoi ? đŸ˜¶

Avec RaphaĂ«l, nous rentrons tout juste de celle de Lille... Voici quelques tĂ©moignages de participantes... (oui, puisque ces curieuses journĂ©es sont choisies Ă  95% par des femmes). Prochain Ă©pisode en Belgique puis Strasbourg, puis peut-ĂȘtre chez vous... dates Ă  dĂ©finir.


Pour suivre les dates, rendez vous réguliÚrement sur mon compte instagram

Pour accueillir une Curieuse Journée chez vous, contactez moi pour en connaßtre les modalités ^^





"J’avais trĂšs peur de venir Ă  cette curieuse journĂ©e, mais au plus profond de moi je sentais que j’avais Ă  vivre cette journĂ©e. Celle-ci m’a rĂ©vĂ©lĂ© tant de choses que ce soit sur moi sur les autres et sur notre façon d’interagir. Je peux dire que grĂące Ă  vos mots, Ă  votre intelligence et surtout celle du cƓur, je me connais mieux, j’accepte ma part d’ombre plutĂŽt que d’y rĂ©sister et cela me permet d’apprĂ©cier la lumiĂšre. J’ai toujours cherchĂ© Ă  avoir confiance en moi et maintenant que je me sais accompagnĂ©e par l’intelligence universelle le doute permanent qui existait en moi a disparu. Je peux dire que je suis en paix, c’est nouveau pour moi mais c’est dĂ©licieux."

— CĂ©line 48 ans



"Stephan et RaphaĂ«l ont su trouver les mots justes, doux, forts, puissants qui pĂ©nĂštrent au plus profond de vous. Sans aucun jugement et avec tellement de bienveillance, ils vous invitent Ă  explorer votre moi et Ă  prendre conscience de vos peurs, de vos souffrances, de vos fausses croyances. Ils vous dirigent tranquillement vers la lumiĂšre qu’il y a en vous pour vous aider Ă  briller. Il n’y a pas de hasard, si curieux que cela puisse paraĂźtre
.N’hĂ©sitez pas une seule seconde Ă  faire cette rencontre qui changera incontestablement votre regard sur vous et sur le monde ».

— Laetitia 49ans.



« Sur les conseils d’une amie, j’ai participĂ© Ă  une curieuse journĂ©e Ă  cĂŽtĂ© de lille. Depuis, je me sens apaisĂ©e et sereine pour l’avenir. Stephan et RaphaĂ«l sont des personnes bienveillantes. Tout au long de la journĂ©e, ils nous guident et impulsent une introspection. Naturellement nous mettons des mots sur des maux. La dynamique de groupe permet d’observer, d’analyser et de se projeter vers un avenir meilleur. Curieusement ou pas, cela m’a permis d’avancer sur mon Ă©tat d’esprit et sur mes croyances. Ces deux thĂ©rapeutes sont inspirants et puissants. Il est difficile d’exprimer ce que j’ai ressenti et comment ce temps d’échanges m’a permis de cheminer. Je peux juste vous conseiller d’oser et d’y participer. Merci encore Ă  vous deux, aux personnes du groupe et Ă  nos hĂŽtes. »

— Julie 35 ans



"Une danse qui nous emmĂšne, une Ă©nergie douce qui nous enveloppe, des mots qui nous activent au bon endroit..celui-lĂ  mĂȘme oĂč nous fumes blessĂ©s..... : cette deuxiĂšme curieuse journĂ©e Ă  Ă©tĂ© extraordinaire Ă  vivre pour moi ! Peu de mots peuvent dĂ©crire ce que j'y ai vĂ©cu avec ce groupe si soudĂ©. Un oasis de beautĂ© et d'humanitĂ©..qui propose Ă  chacun de venir amorcer, explorer ou boucler son chemin de guĂ©rison . Je ne peux que vous encourager Ă  vivre pleinement l'expĂ©rience et vous laisser guider vers vous mĂȘme ! Un grand merci Ă  Stephan et RaphaĂ«l qui sont des thĂ©rapeutes hors du commun "

— Agnùs 50 ans


Merci infiniment pour cette journĂ©e d'exploration de la Conscience, je suis arrivĂ©e sans but particulier mais le thĂšme rĂ©sonnait en moi et il fallait que je vienne. J'ai finalement voulu comprendre mes contradictions intĂ©rieures. Ce n'Ă©tait pas facile pour moi de dĂ©poser devant tant d'inconnus et j ai pris mon courage Ă  deux mains et je me suis lancĂ©e. Ce que j'ai dĂ©couvert avec vous lors de cette journĂ©e est que j'avais le droit d'accueillir et accepter cet aspect de la Femme Sauvage qui vit en chacune de nous qui n'est que l'expression et la quĂȘte du vivant en moi.

J'ai cherchĂ© tout au long de ma vie le moyen d'ĂȘtre libre c'Ă©tait ma seule quĂȘte ainsi que la quĂȘte d'amour Ă©galement. Mais j'avais placĂ© cette quĂȘte Ă  l'extĂ©rieur de moi. En fait, vous m'avez ouvert les yeux et mon coeur et permise d'accueillir cette puissance de vie qu'est la LibertĂ© intĂ©rieure, LibertĂ© instinctive de l'animal qui vit en moi et en chacun de nous. J'ai vu Ă  quel point la Femme Sauvage est belle, c'est une BeautĂ© instinctive et inspirante qui est la Puissance de vie , gĂ©nĂ©ratrice d'Energie vitale et grĂące au fait de l'accepter sans plus jamais me juger, j'ai retrouve ma LibertĂ© intĂ©rieure et ma Paix intĂ©rieure. Je suis rentrĂ©e en Femme Libre et Heureuse.

— Participante anonyme


Depuis dimanche, je me sens trĂšs sereine ; diffĂ©rente jusqu'au fond de mes cellules. Jusqu'Ă  cette curieuse journĂ©e, je "subissais ma vie" ; j'avançais automatiquement, sans trop savoir pourquoi, sans prendre beaucoup de plaisir, en me demandant ce que je faisais lĂ . Cette profonde tristesse, que je traĂźne depuis ma plus tendre enfance, je l'attribuais au mal-ĂȘtre de mon pĂšre, Ă  son histoire... Un hĂ©ritage collant mais encore plus lourd Ă  porter qu'il n'Ă©tait pas mien... Cette curieuse journĂ©e m'a fait intĂ©grer, dans le cƓur et dans le corps, que cette tristesse est mienne. Je l'ai choisie, elle ne m'a pas Ă©tĂ© imposĂ©e comme un boulet Ă  la patte. Cette "intĂ©gration" est incroyablement forte : j'ai parfois tendance Ă  ne pas assumer mes actes, et pour le coup, je ne peux plus nier que cette peine, c'est moi qui ai choisi de l'expĂ©rimenter. Et vu de cet angle, elle est tellement plus douce. Cette expĂ©rience est pour moi comme une prise de hauteur, le regard du spectateur lors d'une piĂšce de thĂ©Ăątre : le spectateur qui se regarde jouer. Tout fait sens : le rĂŽle de mes parents, qui ont Ă©tĂ© des guides vers cette tristesse et cette impression d'ĂȘtre "engluĂ©e", mon rĂŽle, que j'ai jouĂ© pleinement en me posant dans des situations me semblant inextricables, et le rĂŽle de mes enfants et de mon ex-conjoint, sur mon chemin pour me montrer une autre voie, vers l'Espoir et l'Amour. Et enfin, mon Libre Arbitre... Je n'avais aucun libre arbitre sur une peine hĂ©ritĂ©e, puisqu'elle n'Ă©tait pas mienne. Mais j'ai dĂ©sormais le super pouvoir de faire mes choix, et ça change tout...

— Marie-H. 39 ans






171 vues0 commentaire