En pleine nuit, un homme cherche ses clés sous un lampadaire.

« Êtes-vous certain de les avoir perdues ici ? Lui demande un passant »

« Non, répond l'homme, mais c'est le seul endroit où il y a de la lumière »

 

Qu’est-ce qu’un thérapeute ? Étymologiquement, dans son sens premier, du grec ancien, therapeutês : « serviteur, celui qui prend soin de quelqu’un ». Prendre soin, implique avant toute chose la capacité à être présent.

Il reconnaît l’existence de l’âme et comprend que les blessures et traumatismes personnels ne peuvent se passer de considérations spirituelles. Desquelles il exclut les considérations religieuses et dogmatiques.

Il se laisse guider par son intuition et se permet de croire que celle-ci procède d’une émergence d’informations inconscientes perçues par le conscient. Que sa mise en oeuvre et sa reconnaissance ne viennent pas d’un processus intellectuel, ni scientifique — car non mesurable ni reproductible.

Il se met à disposition de l’intelligence du Vivant, qui nous anime tous, au profit de celui ou celle qui le sollicite. Il propose une expérience directe de rapport à l’autre, dans un cadre d’écoute, de pleine présence, humaniste et bienveillant. Semi-directif la plupart du temps, il a à cœur de rendre conscient ce qui se joue à votre insu. Il tente d’éclairer la conscience de celui ou celle qui le consulte, en lui tendant un miroir le moins déformant possible.

Être clairvoyant, c’est simplement l’art de regarder en soi pour voir chez l’autre.

Il observe ses émotions, ses filtres et ses limites, au contact de la personne qui le consulte. Ces émotions, auxquelles il lui appartient de porter une attention accrue, sont évidemment imprégnées de son vécu. Et il prend la position de croire que vous venez le voir pour ce même vécu.

Il exerce un Art et non une technique : « L’art est une activité dont le produit s’adresse délibérément aux sens, aux émotions, aux intuitions et à l’intellect. L’art est le propre de l’humain ou de toute autre conscience, découlant d’une intention, et qui n’a pas de fonction pratique définie.

Il n’est donc pas enfermé dans la reproductibilité de techniques académiques procédant d’un savoir théorique, mais dans le désir d’être, qui est une disposition issue de la connaissance, qui provient d’une accumulation d’expériences directes, de leur intégration, et de la capacité d’être conscient des implications de ces dernières.

Il ne proclame aucun autre pouvoir que celui d’écouter ce que vous dites, et d’entendre parfois ce que vous ne dites pas. On n’écoute pas seulement avec les oreilles, mais avec tous les sens. Écouter c’est être en mesure de percevoir ce qui émerge en soi à votre contact. De le regarder et le partager, souvent sous forme de question. Il arrive que ces questions soient dérangeantes, car ce sont les endroits qui nous dérangent qui recèlent ce que l’on ne veut pas voir, et donc les clés de la résolution.

Il n’a d’autre prétention que celle de se brancher sur son interlocuteur, d’entrer en résonance quand cela lui est possible et permis par ce dernier. Cette résonance est signifiante, puisque vous êtes là, devant lui. Que vous êtes venu le voir avec une

intention, et qu’un ensemble de signaux — conscients et inconscients — vous ont fait prendre la décision de le consulter. Il n’y a là aucune médiumnité ni aucun don, simplement une certaine sensibilité, et le souhait d’incarner une bienveillance inconditionnelle, sans aucun jugement. Il ne vous jugera pas, quoi que vous ayez fait et qui que vous soyez. Car pour transcender ce qu’il a un jour été, il a dû cesser de se juger, pour voir au-delà de lui-même.

On ne peut pas comprendre le temps

en démontant une horloge.

Sa formation n’est issue d’aucun institut. Elle n’est sanctionnée par aucun diplôme, ni reconnue par aucun état. Il ne se cache derrière aucun diplôme, car le diplôme ne témoigne ni ne garantit la bienveillance, ni la compétence, ni la capacité à se mettre en relation avec autrui, mais certifie la capacité à régurgiter des informations et des méthodes obtenues à l’extérieur de soi, décerné par une société malade, et ne garantit aucune capacité de Présence Pleine, ni d’Être.

La formation du thérapeute est davantage pratique que théorique, et porte sur des enseignements initiatiques, éloignés des approches académiques classiques, valorisant l’expérience directe. Sa formation n’est pas terminée, car elle n’a pas de fin.

Il n’est ni médecin, ni médium, ni voyant, ni guérisseur, ni coach. Il n’est absolument pas psychologue, même quand des psychologues le consultent. Il ne parle pas avec les « guides » ni les « anges », il ne parle pas des « vies antérieures », ne voit pas les « auras », et ne donne aucun conseil. Il n’est même pas chaman, mais reconnaît cette voie-là comme la source originelle de toutes les autres.

Enfin, il ne vous apprendra rien, il ne fera que vous rappeler ce que vous êtes déjà et que vous avez peut-être oublié. Il ne se substitue à aucune médecine. Il ne fait pas d’évaluation ou de diagnostic, ni ne dispense de traitement. Il ne distille aucun dogme, n’adhère à aucune religion. Il accorde une importance fondamentale au secret professionnel et à la confidentialité absolue de vos échanges.

 

 

Sujets et problématiques abordés :

 

  • Explorer, élargir, approfondir sa conscience

  • Traumatismes et blessures

  • Couple, relations

  • Questionnement existentiel, Spiritualité & Pratiques méditatives

  • Souffrance au travail

  • Gérer son anxiété, Apaiser son esprit, Addictions

  • Y voir plus clair, Comprendre et Clarifier une situation

  • Culpabilité, rejet, abandon, trahison

  • Libérer ses émotions, Prendre du recul

  • Confiance, estime, acceptation et affirmation de soi

  • Gérer son énergie, Être en accord avec ses propres désirs et valeurs

  • Mieux gérer son quotidien, développer de nouvelles ressources

*En aucun cas, je ne me substitue à l'avis du corps médical et psychothérapeutique traditionnel

Cognitive Based Therapy  / Thérapies Cognitives et Comportementales - Anxiété & Dépression -  Université de Reading (UK)

Cursrus Ecole Conscience - InnerMastery (ES)

Psychological First Aid - Université John Hopkins (US)