Rechercher
  • Curieux Hasard

Rejet

Mis à jour : févr. 4

- Maître, on me rejette, on m’abandonne, je souffre, j'en peux plus... - Oui, c'est normal, ceci fait partie du cours normal de la vie. C’est l’envers d’une même médaille, indissociable de l’autre face, qui est l’Amour.

- Mais comment bien vivre le rejet, ou mieux vivre cette souffrance ? - Accepter la médaille qu’on te donne, dans son entièreté. Mais est-ce que tu le DECIDES vraiment ? Toutes les ressources sont en toi.

- Non, en ce moment je n’ai pas la force de décider, et d’aller mieux. - Alors la force te viendra quand tu auras touché le fond. Quand la situation te sera insupportable ou inacceptable.

- Mais n’y a-t-il pas de raccourci ? Sommes-nous donc obligés de passer par la souffrance pour comprendre, évoluer ? - Un raccourci ? Peut-être la sagesse, celle que tu pourrais puiser dans certains livres par exemple. Mais n’oublie pas, la sagesse passe par les fissures de notre égo, ces fissures créées par nos blessures. La sagesse est une des nombreuses formes de l’Amour. Il est une sagesse très impopulaire qui consiste à « aimer sa souffrance », autrement dit, à l’accepter. Car c’est bien la souffrance, et les blessures, qui permettent à l’amour de cheminer/pénétrer en toi à travers ces fissures. N’oublie jamais deux choses : "Le rejet est l'arme maîtresse de ceux qui ont peur" et "Qui m’abandonne me rend à moi-même".


- Curieux Hasard / Stephan Schillinger ©️ / Instagram : @paruncurieuxhasard / Extrait du livre "Par un Curieux Hasard" Tome II

(Illustration : Aykut Aydogdu)




35 vues

©2019 by Par un Curieux Hasard.

Mots clés indicatifs pour référencement google : Thérapeute coach psychothérapie psychothérapeute psychologue hypnose médium clairvoyance chaman chamanisme strasbourg colmar mulhouse alsace facebook bienveillance entraide assistance soutien pyschologique